Jeunesses et ruralité : chiffres, initiatives, projets
< Retour aux actualités

Jeunesses et ruralité : chiffres, initiatives, projets

Les territoires ruraux font l'objet d'attentions particulières ces derniers mois. Les jeunes de ces territoires aussi. C'est l'occasion pour nous de mettre en lumière quelques statistiques et initiatives.

Photo de Hassan OUAJBIR (Pexels)

La Bretagne est la 2ème région de France la plus rurale.
Plus de la moitié des bretons vivent en territoire rural
Si on se concentre sur les jeunes de 15 à 24 ans dans notre région un quart d’entre eux (25,6%) vit dans des zones rurales ou “peu denses”.

Une question d'égalité

A l’heure où le Sénat s’interroge sur les politiques d’égalité des chances en lien avec le territoire d’origine, d’autres – dont Salomé Berlioux* – ont d’ores et déjà établi un constat : la jeunesse des territoires périphériques est confrontée à de nombreux obstacles et à des choix parfois limités dans leurs parcours : accès aux études supérieures, opportunités d’emploi, mobilités
Des éléments à mettre en perspective avec le fait qu‘au niveau national, seuls “ 7% des 15-25 ans changent de département chaque année”.  

Ces observations en cours donnent à questionner les impacts pour ces jeunesses dans un contexte de crise sanitaire.
L’INJEP, par la voix de Yaëlle Amsellen-Mainguy, s’est penché sur la situation d’adolescents de 15-18 ans. Elle constate que les épisodes de confinement viennenrévéler l’hétérogénéité des conditions de vie de cette fraction de la jeunesse et exacerbent les inégalités entre les jeunes d’un même âge”. 

Des actions, des projets

A ce jour, plusieurs initiatives sont en cours et à venir. Des réflexions et projets sont menés à différents niveaux : politique, universitaire, associatif et social.

En voici trois qui concernent notamment notre territoire.

  • L’agence nationale du Service civique a lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI).
    L
    ‘objectif ? Favoriser le développement de l’accueil de volontaires en zones rurales au sein de collectivités territoriales et établissements rattachés. En Bretagne, 3 territoires sont concernés par cet AMI : les Côtes d’Armor, le Finistère et le Morbihan. Les EPCI ont jusqu’au 13 juillet 2021 pour déposer leurs projets.
Image extraite du documentaire "Entendez-vous dans nos campagnes", d'Ilan Teboul (LCP)
  • Issu d’une initiative européenne, le « Réseau rural » est notamment missionné pour animer des projets et des initiatives pour le développement rural.
    En Bretagne, le “Réseau rural” est actif et il le démontre en publiant fin 2020, un retour de projets et d’expériences. On y trouve des démarches
    pour “(re)donner la parole aux jeunes”, développer des tiers-lieux, etc
  • Un volontariat territorial en administration (VTA) vient par ailleurs d’être lancé.
    Ce dispositif vise à favoriser des missions pour des jeunes au sein de territoires ruraux. Pour en savoir plus, consultez notre article sur le sujet.

Pour aller plus loin...

A lire, à voir 

*Salomé Berlioux est Présidente de Chemins d’Avenir, un think tank sur les jeunesses des territoires ruraux et des petites villes.

Info Jeunes Bretagne –  Mai 2021