Précarité menstruelle : un appel à projets régional
< Retour aux actualités

Précarité menstruelle : un appel à projets régional

L’Etat souhaite soutenir des initiatives en Bretagne. D’abord pour les femmes en situation de précarité – notamment les jeunes – , les personnes hébergées ou à la rue.

Un appel à projets, pour quoi ?

Le 8 septembre 2021, le Ministre de la Solidarité et de la Santé annonce la gratuité des moyens de contraception pour toutes les femmes de moins de 25 ans. Force est de constater qu’au-delà de la contraception, l’accès à des protections hygiéniques est tout autant difficile – voire impossible – pour bon nombre de femmes (découvrez quelques chiffres repérés par Public Sénat). La cause principale : le coût.

Au niveau national, une expérimentation mise en œuvre en 2020 pour la lutte contre la précarité menstruelle, se poursuit cette année avec une nouvelle enveloppe. Ainsi, l’État flèche une partie de ce budget « à l’émergence de projets locaux en articulation avec les projets financés » sur l’ensemble du territoire français.
C’est pourquoi un appel à projets de 110 252€, géré par la Direction régionale de l’économie, de l’emploi du travail et des solidarités (DREETS), est aujourd’hui lancé.

A qui s'adresse-t'il ?

Concrètement, les candidats à l’appel à projets peuvent être des associations, collectivités territoriales, partenaires sociaux, fondations, établissements publics et groupements d’intérêt public en Bretagne.

D’autre part, les actions doivent prioritairement s’adresser aux femmes :

  • jeunes accueillies ou accompagnées au titre de l’insertion sociale et/ou professionnelle (en mission locale, chantier d’insertion et autres structures de l’IAE comme les PAEJ, PIJ…) ;
  • prises en charge en structure d’hébergement généraliste ou spécialisée : CHRS, centres d’hébergement d’urgence ou encore les femmes hébergées à l’hôtel…
  • fréquentant les dispositifs de veille sociale : accueils de jour, accueils de nuit, maraudes…
  • fréquentant les dispositifs de lutte contre la précarité alimentaire (centres de distribution d’aide alimentaire, épiceries sociales…) ou les dispositifs d’action sanitaire et sociale de proximité (CCAS, CIAS, PASS, Points Santé).

Pour quoi faire ?

Les initiatives soutenues devront avoir pour objectif de :

  • faciliter l’accès et le choix de protections périodiques notamment pour les femmes précaires en particulier hébergées ou à la rue ;
  • contribuer à lever les tabous et la stigmatisation relatifs aux menstruations ;
  • sensibiliser à la précarité menstruelle et à l’importance d’une bonne hygiène et santé intimes.

A l’image de Douarnenez Communauté, plusieurs actions ont déjà été identifiées en Bretagne (public scolaire et universitaire, femmes en situation de précarité, femmes incarcérées) et devront se multiplier.

Photo de cottonbro provenant de Pexels

Pour quand ?

Le dossier (Cerfa + fiche projet + présentation et calendrier) complet est à envoyer avant le 11 octobre 2021.

Contact :
Direction régionale de l’économie, de l’emploi du travail et des solidarités (DREETS) Bretagne
Pôle Cohésion Sociale 
Immeuble Le Newton – 3 bis avenue de Belle Fontaine
CS 71714 – 35517 Cesson-Sévigné Cedex
Mail :  bretag.direction@dreets.gouv.fr

En savoir +...

sur l'appel à projets

sur la précarité menstruelle...

Info Jeunes Bretagne – Septembre 2021