< Retour aux actualités

Jeunesses en 2021 : le baromètre DJEPVA

Capter à un « instant T » l’état d’esprit des jeunes et obtenir des indicateurs pour mieux cibler les politiques publiques de jeunesse. Ce sont les objectifs de ce « baromètre » réalisé chaque année auprès de plus de 4000 jeunes.

Photo de Tara Winstead provenant de Pexels

Photo de Tara Winstead provenant de Pexels

Vous trouverez ici quelques enseignements de l’étude zoomant notamment sur le moral des jeunes (extraite du baromètre sur la jeunesse 2021) croisés avec celle de l’Institut Montaigne « Une jeunesse plurielle, enquête auprès des 18-24 ans ».

Le baromètre est un rapport commandé par la Djepva (direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative), réalisé par le Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) en collaboration avec l’Injep (institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire).

Une jeunesse au moral diminué

Une période difficile à vivre

  • Ce n’est pas une surprise : la crise sanitaire est ressentie comme « très pénible » pour 49% des jeunes interrogés. Sentiment exacerbé pour les plus précaires et chiffres en hausse par rapport aux statistiques du baromètre 2020.
  • Durant cette période, 41% des jeunes indiquent avoir fréquemment ressenti de la solitude. Ils sont d’ailleurs 63% à « souffrir d’un manque de contact avec leurs amis et connaissances« . A noter qu’un quart des interrogés a du revenir au domicile familial à cause de la pandémie.
  • Plus globalement, ils sont 59% à exprimer le sentiment que leur vie répond à leurs attentes. Bien qu’ils soient majoritaires, ce chiffre est le plus bas depuis le lancement du baromètre, en 2016.

"Chahutés" mais pas "sacrifiés"

L'"Après-pandémie" sur une tonalité plutôt négative et tempérée...

  • 82% des 18-24 ans se disent heureux et 60% des 18-30 ans admettent être confiants dans l’avenir… contre 67% début 2020.
  • Un tiers des jeunes interrogés considèrent qu’ils ont changé de voie professionnelle au regard de la crise, privilégiant des choix d’orientation pragmatiques (rémunérations, sécurité de l’emploi…).
  • Des indications qui rejoignent celles de la Fondation J.Jaurès concernant les attentes des 18-24 ans vis-à-vis de leur travail : pour 43% des interrogés, c’est prioritairement le fait d’avoir un poste bien payé.

... sans entamer un esprit de solidarité

  • 49% des jeunes estiment que leur avis compte dans les « espaces » qu’ils fréquentent.
  • pas exclus, pas stigmatisés : 44% ont le sentiment que la société ne privilégie ni les jeunes ni les plus âgés.

Par ailleurs, si « 33% des jeunes interrogés ignorent s’ils sont ou non en situation de non-recours« , l’Injep relève que le sentiment de nonrecours aux aides et droits sociaux (RSA, CSS, aides spécifiques à la crise sanitaire…) diminue cette année.

Plus que jamais, le sens de l'engagement

Web-conférence de présentation du Baromètre sur la jeunesse 2021 – Janvier 2022

Il y a sans doute une désaffiliation des jeunes français à la sphère politique, mais c‘est une génération qui n’en est pas moins engagée.

  • « En 2021, près d’un interrogé sur deux (48%) donne bénévolement de son temps au sein d’une association ou d’une autre organisation (parti politique, syndicat, etc.) » et le bénévolat régulier s’est accru par rapport à début 2020.
  • Ils expriment une sensibilité prononcée sur les questions de société et en premier lieu les inégalités (dont la lutte contre les discriminations), les préoccupations environnementales ou encore la place des femmes.

Les plus jeunes indiquent aussi franchement leur envie d’expérimenter ailleurs : « près d’un jeune sur deux déclare avoir un projet de mobilité internationale, hors départ en vacances, dans les 5 ans à venir. »

"Le baromètre DJEPVA sur la jeunesse 2021" - Janvier 2022

Baromètre réalisé chaque année depuis 2016 apportant des indicateurs sur les jeunesses en France

"Le moral des jeunes fortement affecté par la crise" - Janvier 2022

Une analyse synthétique (4 pages) du Crédoc avec le soutien de l’Injep

"Une jeunesse plurielle, enquête auprès des 18-24 ans" - Février 2022

L’Institut Montaigne est un Think Tank travaillant sur les politiques publiques en France

Une étude sur les 18-24 ans et leur rapport au monde du travail

"Les chiffres-clés de la jeunesse en Bretagne" - Décembre 2021

Une mise en lumière des chiffres et des outils pertinents sur les questions de jeunesses en Bretagne

"Un œil sur la jeunesse", un périodique du CIDJ

Le CIDJ propose en 4 pages un regard sur la jeunesse en épluchant un thème, alimenté de chiffres et de présentation d’actions

Info Jeunes Bretagne – Février 2022