DILCRAH : appel à projet local 2022-2023
< Retour aux actualités

DILCRAH : appel à projet local 2022-2023

L’appel à projet local de la DILCRAH est ouvert pour 2022-2023. Objectif : lutter contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

aap dilcrah

Un appel à projet, pour qui ?

Pour les structures mobilisées contre la haine

Associations loi 1901, établissements culturels, scolaires ou universitaires : toute structure peut candidater à cet appel à projet, qui a pour but de mobiliser la société civile contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT. 

Pour soutenir les actions à portée territoriale

Cet appel à projet local, doté d’une enveloppe de 2,6 millions d’euros, « soutient les actions d’éducation, de prévention, de formation et d’aide aux victimes ainsi que celles relatives à la communication et à l’organisation d’événements » en lien avec la lutte contre la haine des minorités.

Ces actions doivent s’inscrire dans la continuité des objectifs des plans nationaux contre le racisme, l’antisémitisme et pour l’égalité des droits. Consultez-les en cliquant ici !

Quels projets peuvent être soutenus ?

5 axes prioritaires pour un nouveau plan national de lutte

C’est en décembre 2022 que sera présenté le nouveau plan national de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations. Ce plan fixe les priorités suivantes :

Axe 1 – Affirmer (la réalité et l’universalisme)

Axe 2 – Mesurer (le racisme, l’antisémitisme et les discriminations)

Axe 3 – Former (tous les acteurs)

Axe 4 – Sanctionner (les auteurs)

Axe 5 – Accompagner (les publics et les territoires)

Les angles à privilégier

Les projets éligibles « entrent dans les priorités suivantes :

  • la promotion de la fraternité, l’engagement citoyen, la lutte contre les préjugés et les stéréotypes racistes, antisémites et LGBTphobes, les actions à destination des jeunes, sur le temps scolaire, périscolaire et extra-scolaire ;
  • l’évaluation quantitative du racisme, de l’antisémitisme, de la haine anti-LGBT ainsi que de leurs conséquences sur les victimes ;
  • la production de ressources et de discours alternatifs en ligne ainsi que le développement du signalement des discours de haine sur Internet ;
  • l’éducation à l’information et aux médias, la prévention des actes et de la réitération/récidive, la sensibilisation des partenaires sociaux et des acteurs du monde du travail, l’aide aux victimes ainsi que les actions de communication et l’organisation d’événements contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ ;
  • la valorisation des lieux d’histoire et de mémoire, y compris de mémoire de l’esclavage, des traites et de leurs abolitions ;
  • l’accompagnement et la formation des acteurs de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme et/ou la haine anti-LGBT+ ;
  • les actions menées par les centres LGBT+ (hors fonctionnement qui bénéficie d’une enveloppe dédiée annoncée par la Première ministre le 4 août 2022) ;
  • le développement de stages de citoyenneté et mesures de responsabilisation notamment en partenariat avec les lieux de mémoire et d’Histoire ;
  • l’accompagnement des victimes de racisme, d’antisémitisme et/ou de haine anti-LGBT+, et la collecte de données qualitative notamment à partir de la parole des victimes ;
  • la participation à la semaine d’éducation et d’action contre le racisme et l’antisémitisme de mars 2023 ;
  • la participation aux évènements qui se dérouleront autour de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai et des marches des fiertés LGBT+. »

Rendez-vous sur cette page pour en savoir plus sur les modalités de sélection des projets !

Un point sur le calendrier

  • Du 21 octobre 2022 au 4 décembre 2022 : dépôt des candidatures auprès des préfectures
  • Du 5 décembre au 13 janvier 2023 :  sélection des projets par les préfectures
  • A partir du 15 février 2023 : notification par la DILCRAH des enveloppes départementales, puis notification des résultats par les préfectures

Modalités de candidature

Côtes d'Armor

Finistère

Votre dossier de candidature peut être déposé par messagerie : pref-securite-interieure@finistere.gouv.fr ou par courrier :  

Préfecture du Finistère
Bureau de la sécurité intérieure
42 Boulevard Dupleix
29320 Quimper

Toutes les informations sur le site de la Préfecture du Finistère.

Ille-et-Viaine

Déposez votre dossier directement en ligne, en cliquant ici.

Ci-dessous, retrouvez les coordonnées des référents de l’appel à projet au niveau de la préfecture :

Monsieur Mickaël PASQUALINI
Chef du bureau des Politiques de Sécurité Publique
  Monsieur Maël CAHOUR
Adjoint au chef du bureau des Politiques de Sécurité Publique
02 21 86 20 33  02 21 86 20 34
pref-prevention-surete@ille-et-vilaine.gouv.fr  pref-prevention-surete@ille-et-vilaine.gouv.fr

Cliquez ici pour tout savoir sur les modalités de candidature.

Morbihan

Votre dossier peut être envoyé par courrier :

Préfecture du Morbihan
Direction des Sécurités – BPDR
Place du Général de Gaulle – BP501
56019 Vannes Cedex

Ou par mail : 

thierry.le-crane@morbihan.gouv.fr

nathalie.bocher@morbihan.gouv.fr

Retrouvez ici le détail des candidatures.

L'appel à projet de la DILCRAH

Préfecture des Côtes d'Armor

Préfecture du Finistère

Préfecture d'Ille-et-Vilaine

Préfecture du Morbihan

Info Jeunes Bretagne – Novembre 2022